Archives de Catégorie: Méditations & Prières

Rabindranath Tagore et la vision des Upanishads (3)

MayaZimmer

Un autre poème de Tagore cité par Heinrich Zimmer dans ‘Maya, le rêve cosmique dans la mythologie hindoue’, Fayard, qui parle de la quête vers le Divin. Que cherchons nous véritablement, au travers toutes nos poursuites ? A connaître que tout ce qui est ici n’est que Brahman, la réalité, l’Un. Tel le fleuve qui va se perdre dans la mer, dépouillé de son sentiment de séparation et d’isolement, terme ultime du chemin de la connaissance; le voyageur comprend enfin ‘là où prend fin le cours du fleuve’ que tous les noms et formes se résolvent dans l’Un.

‘Toi qui parcours les chemins, où te mènent tes pas?

Je vais à l’aurore me baigner dans la mer,

Le long du sentier planté d’arbres.

Voyageur, où est la mer?

Là où prend fin le cours du fleuve,

Où la nuit fait place à l’aube,

Où le jour bascule dans l’obscurité.

Voyageur, sont-ils nombreux à partir avec toi?

Je ne sais comment les compter.

Toutes les nuits, ils cheminent,

Une lampe à la main.

Tout le jour, ils chantent,

Sur la terre et sur les eaux.’

Heinrich Zimmer cite aussi dans le même chapitre ‘l’Hymne sur l’autre rive du Brahman’ qui semble faire écho à ce poème. Il faut noter que le mot Vishnou signifie ‘cela qui imprègne, est présent en toute chose’. Ce qui semble si lointain et inaccessible est en vérité la réalité de moi-même, de celui là même qui le cherche. La seule distance entre moi et la réalité de moi n’est que cognitive.

‘La rive la plus lointaine et inacessible, c’est Vishnou.

C’est la rive des sans-rivages.

Il est plus lointain et plus grand que les plus grands.

Sa forme est celle de l’Etre Suprême.

Il est la rive du Brahman, la rive la plus lointaine.

Lui, le Seigneur, est le Brahman.

Celui qui est devenu le tout est le Brahman.’

Liens avec le site parent Découvrir le Vedanta :

[1] La vision du Vedanta, Tu es Cela

[2] Articles en pdf; La recherche de la liberté, Faire entrer Isvara dans notre vie, Entrer en relation avec Isvara
[3] La maturité et la connaissance, L’individu et le tout

Rabindranath Tagore et la vision des Upanishads (2)

Deux nouveaux poèmes appartenant à la série de poèmes de Tagore. Ils expriment l’un des thèmes essentiels des Upanishads : la relation que nous avons avec le monde, les autres. Le premier poème, en anglais, donne une image saisissante de vérité des murs par lesquels je m’enferme moi-même à ce qui m’entoure.  Que ma vision étriquée des choses, centrée sur moi-même disparaisse.  Moins de moi-même, moins de ma subjectivité, moins de mes peurs, anxiétés, mon arrogance, etc. qui deviennent autant de murs invisibles mais néamoins tangibles à leur manière, que j’érige entre moi et l’univers. Plus d’objectivité, de présence à ce qui est, à la réalité telle qu’elle est, de clarté, de transparence, d’ouverture.

Mais jusqu’où aller? Faut-il que je disparaisse totalement dans ce processus? Est-ce d’ailleurs possible ? Le poète répond de manière claire dans le deuxième poème: ‘laisse subsister ce peu de moi…par quoi’

‘Celui que j’entoure de mon nom pleure dans ce donjon. Je suis toujours occupé à construire ce mur tout autour ; et tandis que ce mur monte vers le ciel jour après jour, je perds de vue mon essence véritable dans son ombre sombre. Je suis fier de ce grand mur, et je l’enduis de poussière et de sable de peur que le moindre défault ne subsiste dans ce nom ; et avec tout le soin que je prends, je perds de vue ma propre essence.’

‘Laisse subsister ce peu de moi par quoi, je puisse te nommer mon tout. Laisse subsister ce peu de ma volonté par quoi je puisse te sentir de tous cotés, et venir à toi en toutes choses, et t’offrir mon amour à tout moment. Laisse seulement subsister ce peu de moi par quoi je puisse jamais te cacher. Laisse seulement cette petite attache subsister par quoi je suis relié à ta volonté, et par où ton dessein se transmet dans ma vie : c’est l’attache de ton amour.’

 

Rabindranath Tagore (Gitanjali)

Liens avec le site parent Découvrir le Vedanta :

[1] La maturité et la connaissance, Devenir un être humain mature

[2] La maturité et la connaissance, L’individu et le tout

[3] Articles en pdf: Faire entrer Isvara dans notre vie, Entrer en relation avec Isvara